Welcome to Ibiza…

« [L]e musée et la métropole punique de Puig des Molins ont contribué à asseoir l’identité phénicienne de l’île. Voilà au moins un point fixe que l’on retrouve dans la littérature sur les mystères de l’île de Tanit, sur les cartes postales portant l’image de la déesse et dans des batailles pour rire entre Carthaginois et Romains organisées par les municipalités sur les plages à la fin de l’été. »

MICHAUD Y., Ibiza mon amour.
Enquête sur l’industrialisation du plaisir
, Paris, 2012, p. 205.

“hablamos del mar y del campo, de turismo y de historia, que son las cuatro grandes constantes de la vida ibicenca.”

DEMERSON G., Leyendas de Ibiza, Madrid, 1976, p. 10.

« Cette petite île est un rare exemple de milieu physique dans lequel la terre et le modelé que lui a donné l’agriculture, les édifices, les villages et les objets que le labeur patient des gens du pays a créés au cours des siècles, constituent une véritable entité et font partie d’un tout harmonieux. »

SERT J. L., Ibiza : fuerte y luminosa…, Barcelone 1967, p. 27.

« … nuestra conclusión sobresaliente es la transformación moral, económica y social que está sufriendo la isla. La sociedad ibicenca, que fue hasta ayer un modelo de colectividades estacionarias, entro en un camino de mudanzas. Las cuales son tan profundas que pudieran hacer de este libro (…) el último documento de la vieja Ibiza, que es, todavía, la de nuestra generación. »

FAJARNES CARDONA E., Viaje a Ibiza, Tarragona, 1958, p. 13.

Étude et modélisation spatiale du patrimoine archéologique d’Ibiza (VIIe –IIe siècles av. J.-C.)