Journée d’étude du 6 juin. P. Rouillard

L’ habitat de Rabita-Fonteta (Alicante) et son espace à l’époque archaïque

La question de l’environnement et –donc– de la terre dans l’arrière pays des établissements côtiers phéniciens est posée depuis les années 1900 en Andalousie, à un moment même où l’archéologie de ces établissements était balbutiante. Elle est devenues plus présente dans les débats sur les origines des processus dits « coloniaux », à la suite des travaux de Whittaker. Depuis les années 80, suite à Whittaker, des analyses sur la terre et la territorialité autour des établissements phéniciens d’Andalousie ont été proposées. Les découvertes des habitats sur le littoral face à Cadix et en miroir la situation en Sardaigne contribuent à nourrir ces analyses.

Le débat sur la région du Bas Segura, avec l’établissement de Rábita-Fonteta doit être situé dans le cadre de ces réflexions. Nous connaissons un site côtier et à quelques kilomètres à l’intérieur un autre habitat. Comme pour d’autres régions se posent alors les questions de territoire et de relation entre Phéniciens et Indigènes.

  • BOTTO M. (ed.), Los Fenicios en la Bahia de Cádiz, Nuevas investigaciones, Collezione di Studi Fenici, 46, Pise-Rome, 2014.
  • GARCÍA MENÁRGUEZ A. et PRADOS MARTÍNEZ F., « La presencia fenicia en la Península Ibérica : el Cabezo Pequeño del Estaño (Guardamar del Segura, Alicante ), TP, 71, 1, 2014, p. 113-133.
  • LÓPEZ CASTRO J. L., « La territorialidad y los fenicios occidentales : estado actual de la investigación y perspectivas », dans Memorial Luis Siret, I Congreso de Prehistoria de Andalucía, 2011, p. 219-229.
  • ROUILLARD P., GAILLEDRAT E. et SALA SELLÉS F., Fouilles de la Rábita de Guardamar II, L‘établissement protohistorique de La Fonteta (fin VIIIe-fin VIe siècle av. J.-C.), Coll. Casa de Velázquez, 96, 2007.
  • WAGNER C. G. et RUIZ CABRERO L. A., « La mano de obra rural en los asentamientos fenicios de Occidente », dans J. Zurbach (dir.), La main d’œuvre agricole en Méditerranée archaïque, Statuts et dynamiques économiques, Scripta Antiqua, 73, Bordeaux-Athènes, 2015 (avec une bibliographie rétrospective sur la « question de la terre »).
Pierre Rouillard
Directeur de recherche émérite au CNRS
Maison René-Ginouvès, UMR 7041, ArScAn
Conseiller scientifique  du labex “Les passés dans le présent”
21 allée de l’Université, 92000 Nanterre, France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.