Archives de catégorie : Journée d’études 6 juin 2016

Journée d’étude du 6 juin. Argumentaire

Les paysages phéniciens : recherches sur le contexte spatial des établissements phéniciens en péninsule Ibérique

Après la découverte des établissements phéniciens en extrême Occident, les années 1960 à 1980 ont surtout été consacrées à des sondages et des fouilles dont le but était d’identifier les sites, de les dater et de caractériser leur culture matérielle. Progressivement, les recherches se sont tournées vers l’environnement des sites, grâce à la prise en compte de nouvelles données – géomorphologiques, pédologiques ou encore palynologiques – et de nouveaux questionnements portant sur l’espace, son organisation, sur les réseaux d’échanges des sites phéniciens et ibériques, etc. Cette journée se propose donc, grâce à la présentation de plusieurs projets de recherche récents ou en cours, de présenter ces données et ces problématiques pour apporter un nouvel éclairage sur les paysages phéniciens de péninsule Ibérique. Pour cela, on s’attachera à étudier les caractéristiques environnementales des espaces d’implantation des Phéniciens, à explorer les contextes de développement de leurs établissements et les modes d’interaction entre ces derniers et leur milieu.

Chacune des interventions s’attachera à présenter les espaces étudiés, les objectifs du projet, ainsi que les méthodes de collecte et d’exploitation des données. En effet, ces dernières années, en péninsule Ibérique, comme tout autour de la Méditerranée, se sont développés des projets mettant en œuvre des méthodologies et des outils innovants pour la restitution des paysages et des réseaux d’interaction des sociétés anciennes (renouvellement des méthodes de prospection, traitements typologiques à l’aide des statistiques, modélisation spatiale, SIG…). La journée sera donc aussi l’occasion d’échanger sur les avantages et limites des diverses méthodes et des outils mis en œuvre, contribuant ainsi au dynamisme des recherches dans le domaine phénicien, punique et ibérique.